Une pratique à bannir

Licence d'utilisation

Evelyne Oballe est couturière et ménagère à Parakou, au Bénin. Elle décrit la coutume ancestrale qui consiste à utiliser du bois de chauffe pour faire la cuisine. L’avantage du bois est qu’il est plus économique et permet de cuire de plus grandes quantités que le charbon. Mais, comme le déplore Evelyne, cette pratique a des effets néfastes sur l’environnement et la santé de la population. En effet, cette méthode de combustion produit énormément de fumée, qui pollue l’atmosphère, irrite les yeux et entraîne le développement de pneumonies chez les personnes qui l’inhalent. Pour notre témoin, la solution serait que l’Etat mette le gaz domestique, aujourd’hui encore cher et rare, à la portée de toutes les classes sociales.

Zones géographiques
Afrique | Bénin
Projets
ePOP Villes durables
Mots-clés
Coutume | Énergie | Feu | Pollution | Pollution de l'air | Santé | Transmission des savoirs
Réalisé par
Loko Ruth Senami
Date de production
2023
Télécharger la vidéo
1080p 720p 360p 540p source
Télécharger les sous-titres
fr