Nos terres à rides

Oumarou Ouedraogo est directeur de l’ecocentre Burkina Initiative Développement Durable (IDD) qui étudie la dégradation des sols au Burkina Faso : 30 à 40% des terres du pays sont complètement asséchées. L’une des premières causes à cela, selon notre intervenant, est l’augmentation de la population et des mauvaises pratiques. En partant de cette interprétation anthropique, il est convaincu que c’est à l’humain de trouver des solutions et milite pour sensibiliser les populations et les former aux bonnes pratiques, tout en respectant les différents milieux sociaux et environnementaux.

Zones géographiques
Afrique | Burkina Faso
Mots-clés
Agriculture | Changements climatiques | Civisme | Déforestation | Démographie | Initiative citoyenne | Ressources naturelles | Restauration des milieux naturels | Sécheresse | Sols | Transmission des savoirs
Réalisé par
Cinger Rahinatou Kouma
Date de production
2021
Télécharger la vidéo
720p 360p 540p source