Douala sent la pollution

Licence d'utilisation

Audrey Tchoundi vit à Douala, au Cameroun. Elle alerte la population sur la pollution que subit la zone et notamment la pollution des eaux des fleuves Wouri et Dibamba qui bordent la ville. Elle part d’un constat : 395 entreprises ont été recensées comme des entreprises polluantes et sanctionnées en conséquence. Cependant, les ménages participent aussi à cette pollution : chaque jour, c’est environ 2500 tonnes de déchets qui sont déversées par les ménages et les industries en bordure des fleuves. La société d’hygiène et de salubrité tente de sensibiliser les riverains à une gestion des déchets plus respectueuse de l’environnement. “L’eau est souillée, la pêche est menacée et la santé de l’homme est en danger” déclare Audrey qui en appelle à une prise de conscience collective.

Zones géographiques
Afrique | Cameroun
Mots-clés
Civisme | Consommation locale | Cours d'eau | Déchets | Industrie | Insalubrité | Littoral | Plastiques | Pollution | Pollution de l'air | Pollution de l'eau | Ressources en eau | Ressources halieutiques | Ressources naturelles
Date de production
2022
Télécharger la vidéo
1080p 720p 240p 360p source
Télécharger les sous-titres
fr