Des saletés et pas de poisson

Émilienne Bahi est vendeuse de poisson à Port-Bouët, en Côte d’Ivoire. Depuis la mort de son mari, elle doit subvenir seule aux besoins de ses enfants. Or, comme tous les habitants du littoral qui vivent des ressources halieutiques, elle doit faire face à la disparition dramatique des poissons. Pour en trouver, les pêcheurs doivent se rendre de plus en plus loin, et reviennent avec un rendement bien plus faible qu’auparavant. Le maigre produit de leur pêche, impropre à la consommation humaine, est revendu aux éleveurs de poulet pour nourrir les bêtes. C’est ainsi qu’Emilienne parvient péniblement à gagner un peu d’argent. Selon elle, ce désastre est lié à la pollution de l’eau par les déchets et au manque de pluies.

Zones géographiques
Afrique | Côte d’Ivoire
Projets
ePOP Villes durables
Mots-clés
Alimentation | Changements climatiques | Commerce | Consommation locale | Crise économique | Déchets | Espèces menacées | Littoral | Pêche | Pollution | Pollution de l'eau | Ressources halieutiques | Sécurité alimentaire
Réalisé par
Konaté Karidja
Date de production
2022
Télécharger la vidéo
1080p 720p 240p 360p 540p