Sihanaky et la disparition des géants

Rasoafeno habitante d’Ampotaka, à Madagascar, se désole de la pénurie d’eau potable qui touche son village. En effet, l’eau que les villageois consomment le plus souvent est celle d’une mare boueuse et souillée par le bétail, qui leur provoque maux de ventre et diarrhées. Quand cette source se tarit, la population utilise l’eau de pluie conservée dans les baobabs creusés, comme le faisaient les anciens. Mais, selon Rasoafeno, la raréfaction des pluies et l’augmentation de la population font que cette méthode ne suffit plus et les nouvelles générations perdent peu à peu ce savoir-faire ancestral. Pour elle, ce sont les femmes – notamment les femmes enceintes – qui en pâtissent le plus. Notre intervenante en appelle à l’aide de l’Etat pour remédier au problème.

Zones géographiques
Afrique | Madagascar
Mots-clés
Changements climatiques | Concours 2022 | Coutume | Démographie | Insalubrité | Ressources en eau | Ressources naturelles | Santé | Sécheresse | Transmission des savoirs
Réalisé par
Laurino Raoelijaona GOURIO
Date de production
2022
Télécharger la vidéo
1080p 720p 240p 360p 540p