Nourrir Abidjan au prix de ma santé

Mondé Abdoulhassane a 29 ans et est maraîcher depuis 15 ans, à Port-Bouët, en Côte d’Ivoire. Il explique qu’il est obligé d’épandre des produits phytosanitaires sur ses plantations pour favoriser leur croissance et les protéger des insectes. Bien qu’il constate les bénéfices – à son sens – des pesticides sur les plantes, Mondé se pose la question de leur effet sur la santé des agriculteurs. “Après pulvérisation, on a souvent mal à la tête, des brûlures dans les narines, des maux de gorge.” déclare-t-il. D’autres maraîchers parlent également de démangeaisons au niveau de la peau et des yeux. Pour notre témoin, la solution serait qu’ils aient les moyens de s’équiper correctement pour se protéger des produits chimiques.

Zones géographiques
Afrique | Côte d’Ivoire
Projets
ePOP Villes durables
Mots-clés
Agriculture | Alimentation | Insectes | Pollution | Santé | Sols
Réalisé par
Coulibaly Doh Amed
Date de production
2022
Télécharger la vidéo
1080p 720p 240p 360p 540p