L’homme, une hache pour les forêts ivoiriennes

Licence d'utilisation

Maimouna Ouattara est commerçante à Hermankono, en Côte d’Ivoire. Elle déplore la dégradation de son cadre de vie et notamment la disparition des arbres. Elle en est convaincue, c’est l’humain qui est responsable de cette déforestation, coupant de manière sauvage, jusqu’aux racines, si bien que plus rien ne repousse. D’après notre témoin, certaines espèces d’arbres ont déjà disparu. Certaines espèces animales, comme l’agouti, se font également plus rares, du fait de la destruction de leur habitat. “Il sait que quand il voit un homme arriver, c’est foutu pour lui” déclare Maimouna à propos de ce rongeur. Ce qui la rendrait heureuse, ce serait que les forêts puissent être protégées.

Zones géographiques
Afrique | Côte d’Ivoire
Projets
ePOP Villes durables
Mots-clés
Biodiversité | Conservation de la biodiversité | Déforestation | Espèces menacées | Faune sauvage | Forêt | Ressources naturelles | Végétation
Réalisé par
Diomande Rokya Estelle
Date de production
2023
Télécharger la vidéo
1080p 720p 240p 360p source
Télécharger les sous-titres
fr