L’après de la carrière de sable d’Akogbato

Licence d'utilisation

Antoine Fandohan est ingénieur biologiste médical à Cotonou, au Bénin. Il habite le quartier d’Akogbato depuis 29 ans et fait le constat amer des dégâts engendrés par l’activité de la société de dragage de sable Afritec SARL. Depuis l’installation de cette entreprise en 2011, les zones auparavant sèches se sont transformées en marécages. Les habitants ont dû déserter leurs maisons et la faune aquatique a disparu. Antoine explique qu’il y a 5 ans, la population s’était insurgée contre le comportement inconsidéré de ces entrepreneurs et avait obtenu qu’un décret interdise le dragage à Akogbato. Cependant, aucune mesure n’a été prise depuis pour réhabiliter ou réaménager le quartier.

Zones géographiques
Afrique | Bénin
Projets
ePOP Villes durables
Mots-clés
Aménagement du territoire | Habitat | Industrie | Inondation | Insalubrité | Littoral | Mine
Réalisé par
Dagba Hod Peniel
Date de production
2022
Télécharger la vidéo
720p 240p 360p 540p source
Télécharger les sous-titres
fr