La lamentation des arbres

Licence d'utilisation

Mamadou Kobera est membre d’une ONG environnementale, à Labé, en Guinée. Il témoigne de la dégradation dramatique du site naturel de Thialakoun. En 1943, la forêt qui occupait trente-trois hectares avait été classée pour permettre sa conservation. Aujourd’hui, seuls deux hectares sont encore boisés et les cours d’eau sont à sec. Notre témoin met en cause la déforestation pratiquée par l’homme à des fins de construction ou de combustion, ainsi que le défrichage et l’agriculture sur brûlis. L’urbanisation et la densification de la population contribuent également, selon Mamadou, à l’augmentation des déchets, à la destruction des espaces naturels et à la raréfaction des ressources (eau, nourriture).

Zones géographiques
Afrique | Guinée
Projets
Terra Africa
Mots-clés
Agriculture | Aménagement du territoire | Biodiversité | Cours d'eau | Déchets | Déforestation | Démographie | Forêt | Habitat | Pollution | Ressources en eau | Ressources naturelles | Sécheresse | Sécurité alimentaire | Sols | Urbanisation | Végétation
Réalisé par
Mamadou Saifoulaye Diallo
Date de production
2023
Télécharger la vidéo
1080p 720p 240p 360p 540p
Télécharger les sous-titres
en-x-autogen en-x-autogen fr