Aux racines de l’érosion

Papy Kaseraka est assistant-chercheur à l’Université Autre Son d’Afrique, à Beni, en République démocratique du Congo. Il explique que la ville doit faire face à un problème d’érosion, causé par le réchauffement climatique et par la pression démographique – qui favorise les constructions anarchiques, responsables de la fragilisation du sol. Afin de lutter contre cette dégradation du terrain, notre témoin prône des “techniques vertes”, accessibles à tous. Il préconise la construction de murets pour contenir le sol sableux et le maraîchage de ces terres pour ne plus laisser le sol sans couverture végétale, le renforcer grâce au tissu racinaire, tout en permettant à la population de dégager un revenu de la vente des récoltes.

Zones géographiques
Afrique | République démocratique du Congo
Mots-clés
Agriculture | Aménagement du territoire | Changements climatiques | Démographie | Économie | Erosion | Guerre | Habitat | Initiative citoyenne | Migration | Sécheresse | Sols | Transmission des savoirs | Urbanisation | Végétation
Réalisé par
Franck Zongwe
Date de production
2023
Télécharger la vidéo
720p 240p 360p 540p source