Le montage, c’est l’accouchement de ce que tu as en tête au tournage.
 

  1. En Tournage, pense au MONTAGE!

Comment vas-tu raconter ton histoire?

Exemple: Ce que dit le vieux à ce moment­ là pourrait être le début du reportage.
 

  1. Importe tes images dans le logiciel de montage vidéos

Avant de te lancer, pense à  la construction de ton histoire : qu’est-ce que je vais raconter, comment je veux commencer, comment finir, avec quels moments ou quelles paroles fortes ou marquantes…

 

  1. Dérushage

Ecoute les interviews, sélectionne les morceaux intéressants en les glissant sur la «timeline».

La timeline, c’est le coeur de ton montage, là où tu composes ton histoire en plaçant les images et les sons sélectionnés.

Retranscrits sur un carnet les propos du personnage, afin d’avoir une vision écrite de ton histoire et rendre le procédé narratif cohérent.

  • Piste 1 pour les interviews
  • Piste 2 pour les plans de coupe ou d’illustrations.

 

  1. Après le «dérush», écris ton plan de montage. Telle interview sera gardée et ira ici, telle autre interview ne sera pas gardée, etc.

 

  1. Passe au montage. Ordonne les interviews pour ne garder que la trame qui t’intéresse.

Ensuite, choisis les plans qui vont  venir soutenir l’émotion et la parole du personnage (durée: environ 3 à 6 secondes par plan). Cela peut aussi dynamiser le montage.

Bien soigner le début, ce sont les premières secondes qui vont captiver le spectateur. Des propos percutants sont à privilégier pour le début.

Les plans sélectionnés doivent avoir un sens par rapport au propos. Valorise les plans chargés de sens.

Visionne et fais visionner, faits des  modifications si nécessaires.
 
Pour les pro qui savent faire :

  • Mixer le son, ajuste les niveaux (-6db)
  • Ajouter les textes : titre, synthés (prénom-nom+fonctiondu personnage), signature, voire générique

 
Sinon envoie nous ta capsule (contact@epop.network)  et nous pouvons échanger avec toi pour voir comment finaliser ta capsule !
 
AMUSE-TOI !